Chinto Kayl Wado Karate Luxembourg www.karatekayl.lu

Karate

Signification du karaté

Si l’on considère comme éléments de tout sport les principe que les anciens Grecs lui appliquaient, à savoir réaliser l’harmonie du corps et de l’âme, tous les sports ne peuvent prétendre y satisfaire du même degré. Ce sont surtout les sports individuels qui permettent au plus haut degré de réaliser cette harmonie. En effet, chacun ne peut s’en remettre qu’à lui-même pour remporter la victoire sans possibilité de se "décharger" sur ses coéquipiers en cas de défaillance.

Le karaté est certainement un des sports les plus exigeants à cet égard, comme tous les sports de combat rapproché. Il demande une préparation physique très poussée, non pour acquérir une grande force, mais pour permettre au corps de réagir avec le plus de rapidité et de précision possible, et pour soutenir l’effet le plus longtemps possible. Mais qui dit rapidité de réaction dit système nerveux et intelligence performants. En effet un fonctionnement optimal du système nerveux est primordial, c’est l’intelligence, qui entre en jeu dès qu’il s’agit de détecter les points faibles, mais aussi les points forts de l’adversaire. Ceci permet alors d’établir une stratégie, afin de choisir les moyens et le moment propice pour tromper sa vigilance, et de remporter la victoire.

JPEG - 302.8 ko

Le karaté peut permettre à des athlètes physiquement moins forts de remporter la victoire en usant au maximum de l’intelligence et de la technique, seuls capables de surmultiplier les ressources purement physiques d’un combattant.

Mais néanmoins, le karaté comme tous les sports doit rester un sports. Le vrai "combat à mort" n’est que simulé. Et c’est ici encore qu’intervient l’intelligence, pour transformer une méthode de défense violente et potentiellement mortelle en sport, c’est à dire la simuler. N’est-ce pas là le principe, voir le but même de tout sport : canaliser et sublimer des instincts agressifs primitifs, afin d’atteindre à ce que les Grecs appelaient la "catharsis", c’est à dire la résolution de tentions nocives accumulées.

Pour que cet idéal soit atteint il faut que le sport reste du sport ! Tous les moyens ne doivent pas être bons pour gagner, fût-ce au mépris de la santé. Car enfin, le sport doit toujours être au service de la santé, et nom l’inverse.

Vous aussi
Lancez-vous!

Inscription à la newsletter